5 jours, 6 nuits

hib2 Hib3

C’est la durée qui sépare ces deux photos. Une goutte d’eau dans une vie et pourtant, une éternité dans la mienne tant ce séjour a été chargé de plus d’émotions que je n’en avais ressenti ces 5 dernières années! J’avais bien pris mon ordinateur portable, pensant sérieusement profiter de mon hospitalisation pour partager les expériences de ces premiers jours mais j’ai rapidement été rattrapée par la réalité, par la puissance de ce que j’étais en train de vivre et qui ne pouvait tolérer la moindre échappée de l’esprit (et je ne parle même pas de mon degré de concentration proche du degré zéro!).

Il n’est heureusement pas trop tard pour raconter ces quelques jours suspendus, hors du temps; ces journées où l’on ne différencie le jour de la nuit que grâce au contenu des plateaux repas et aux visages qui composent l’équipe médicale (heureusement que les veilleuses ne travaillent généralement pas de jour et vice-versa…); ces heures passées à la regarder, à apprendre à la baigner, la nourrir, la changer, la rassurer…le tout sous l’oeil bienveillant des sages-femmes qui sont pour vous, à ce moment-là, le saint Graal des couches-culottes, votre lumière dans le tunnel, vos bouées de sauvetage dans l’océan des larmes de votre petit amour fraîchement né.

Désormais de retour à la maison, l’esprit un peu plus clair (à défaut d’avoir plus de temps 🙂 )je reviendrai donc sur ce séjour incomparable qui a bouleversé ma vie et en particulier, un certain mercredi 21 janvier…

Publicités